Recette d’échine de sanglier aux bières festives dans sa sauce hopster

Jean-Bière Laffond-Dubary

Moi, l’après temps des fêtes, ça me rend toujours un peu nostalgique. Alors pour les autres endeuillés de Ciné-Cadeau, voici un repas digne d’un banquet de fin d’album d’Astérix et Obélix, avec échine de sanglier, cervoise fraiche et je l’espère pour vous, tout plein de chants et de danses !

J’ai découvert le sanglier en plein coeur de la Corse. À Corte plus précisément, dans la vieille ville. Bien assis en bonne compagnie à une magnifique terrasse donnant sur une place publique flanquée d’une veille église toute ridée, la sympathique serveuse m’apporta mes spaghettis à la sauce au sanglier. Au moment où je prenais ma première bouchée, le son du vieil orgue d’église se fit entendre.

Comme si le goût divin de plat simple avait su réveiller les anges. La place, le son, les odeurs, le goût  — et la Pietra Bionda! — tout était trop parfait. Les larmes me montèrent aux yeux.

Bon, vous me direz que le plat dont il est question ici n’a rien à voir avec la Corse. Vous avez tout à fait raison. Quoique échine de sanglier… Obélix… Cochons sauvages… Corse… Figatelix… Vous me suivez ?

👇 Voyez la recette plus bas 👇

Échine de sanglier aux bières festives dans sa sauce hopster

Voici ce que ça vous prend :

  • 1 bouteille de Super Stout d'Ithaca (ou votre stout préférée)
  • 8 gousses d'ail hachées
  • 1 gros oignon émincé
  • Feuille de laurier
  • Sel + poivre
  • 1 belle échine de sanglier (env. 3kg)
  • 2 bouteilles de Nøgne ø Special Holiday Ale (une bière aux châtaignes du Michigan, à la sauge blanche de la Californie et des baies de genévriers de la Norvège) ou n'importe quelle Saison des fêtes, à défaut de quoi optez pour une brune bien caramélisée à laquelle vous ajouterez des baies de genévrier, 1 clou de girofle et quelques morceaux d'abricots séchés
  • Sel + poivre
  • Du beurre
  • Quelques belles chanterelles
  • Quelques feuilles d'épinard
  • Un beau cube de beurre
  • 1 tasse de semoule de maïs
  • 4 tasses d'eau
  • Sel
  • Quelques brins de romarin frais
  • 3 gousses d'ail hachées
  • Poudre d'oignon
  • Feuilles de kale rouge (si vous n'en trouvez pas, ne vous faites pas suer, prenez de la verte ;)

Voilà comment procéder :

  1. MARINADE
  2. Dans un gros plat ou un sac de plastique, faites mariner votre sanglier avec l'ail, l'oignon, le laurier, le sel et le poivre pendant au moins 8 heures. Moi, je le laisse toujours passer la nuit à cuver sa cervoise !
  3. Égouttez le sanglier
  4. Réservez la marinade
  5. BRAISÉ
  6. Faites chauffer le four à 275°F.
  7. Dans un plat épais allant au four (genre, en fonte), faites fondre un peu de beurre.
  8. Faitez dorer le sanglier sous toutes ses coutures
  9. Incorporez les bières (en vous prenant une gorgée en passant!)
  10. Salez & poivrez
  11. Enfournez à couvert pendant environ 3 heures
  12. Mouillez régulièrement. Au besoin, ajoutez de l'eau (ou une autre bière !)
  13. Lorque la viande sera prête, elle s'effilochera d'elle-même. Sortez-la du fourneau. NOTE : dans la dernière demi-heure, vous pouvez monter le four à 350°F et retirer le couvercle. Ça fait un beau doré. Mais faites gaffe de ne pas laisser la viande trop longtemps. Elle aura chaud, boira toute la bière restante et desséchera tristement !
  14. TOMBÉE DE LÉGUMES
  15. Faites sauter dans le beurre quelques belles chanterelles que vous aurez préalablement nettoyées et tranchées finement ainsi que les feuilles d'épinard
  16. Égoutez au-dessus du poêlon afin de recueillir le jus #Miam
  17. Réservez les légumes au chaud
  18. Laissez le jus de cuisson dans le poêlon, vous en aurez besoin dans quelques instants pour faire la polenta
  19. POLENTA
  20. Dans le poêlon ayant servi à faire sauter les champignons, ajoutez 4 tasses d'eau. Amenez à ébullition.
  21. Faites tomber en pluie la polenta progressivement, en brassant constamment à la cuillère de bois.
  22. Baissez le feu si ça gicle de partout. La polenta, ça fait de gros plops ! plops ! plops !
  23. Réservez au chaud
  24. SAUCE HOPSTER
  25. Récupérez la marinade de bière et faites chauffer dans un petit chaudron.
  26. Ajoutez-y du romarin, de l'ail et de la poudre d'oignon.
  27. Laissez réduire un tantinet (20 minutes, genre, le temps de vous caler une petite Ithaca bienfraiche !)
  28. Passez au chinois
  29. Réservez au chaud
  30. SUÉE DE KALE ROUGE
  31. Rincez de belles feuilles de kale
  32. Étuvez-les pendant une dizaine de minutes
  33. Réservez

MONTAGE

• Déchiquetez légèrement votre sanglier • Placez dans l'assiette chaude. • Garnissez de polenta, de la tombée de champignons. • Ornez du kale. • Versez un peu de sauce sur la viande. • Savourez avec une bonne Negrama Extra de la micro italienne Birronova (ou toute autre double IPA ambrée !) Cheers!
  1. FACILE 60%
  2. RAPIDE 30%
  3. ÉCONOMIQUE 40%
Vous avez des suggestions ? Vous avez des idées pour parfaire cette recette ? Faites-nous part de vos commentaires ici et maintenant ou via @BouffeTIME sur Twitter !

Jean-Bière Laffond-Dubary

Saoul-chef — Cuisine tipsy Quand on trippe bière, inévitablement on trippe bouffe. Jean-Bière est le jeune stagiaire que Ken a intégré à l'équipe. Il propose constamment des variations à un plat en suggérant d'y ajouter telle Porter ou telle IPA. Et inspiré par sa belle gang, il y va de ses propres recettes, accompagnées d'une bonne bière, évidemment !

Aucun commentaire à "Recette d'échine de sanglier aux bières festives dans sa sauce hopster"

    Joignez-vous à la discussion !

    %d blogueueurs aiment cette page :