Ma recette de chimichurri, muy bueno !

Mandoline DesChamps

C’est connu, en Argentine et en Uruguay, tout le monde a la meilleure recette de chimichurri. Laissez-les s’obstiner pusiqu’au fond, c’est la mienne la meilleure !

Généralement, on utilise le chimichurri pour accompagner les grillades. Moi, je ne me contente pas d’en verser une petite cuillère sur mon T-bone ; je le fais carrément mariner dans cette recette de chimichurri.

Et bien évidemment, au service, j’en remets dessus !

¡Muy Bueno!

👇 Voyez la recette plus bas 👇

Chimichurri

Voici ce que ça vous prend :

  • 1/2 tasse de persil haché finement
  • 3 c. à soupe de vinaigre Melfor
  • 3 gousses d’ail émincées
  • 4 c. à soupe d’origan frais, finement haché
  • 1 c. à soupe de piment fort séché haché
  • 1/2 tasse d’huile d’olive
  • Sel et poivre

Voilà comment procéder :

  1. Mélangez tous les ingrédients dans un cul de poule.
  2. Idéalement, on laisse macérer le tout au frigo pendant une journée (question que les goûts se rencontrent, fraternisent et laissent leurs fragrances se compléter)
  3. Servez sur vos viandes, volailles, légumes et poissons grillés. C’est également délicieux sur des pâtes avec du parmesan !
  4. MARINADE : Faites mariner vos aliments avec ce mélange pendant 1 journée sous vide (viandes et légumes : 1 journée, poissons : 2 heures, volailles : 4 heures)
  1. FACILE 80%
  2. RAPIDE 40%
  3. ÉCONOMIQUE 90%

Mandoline DesChamps

Entremétier — Préparation, hygiène et conservation. Toujours en train de s'affaire à couper un aliment, tout en préparant des confitures de légumes et en faisant sécher son Kale, Mando adore popoter (et papoter aussi!). Elle s'intéresse spécifiquement à la transformation des ingrédients. Pourquoi un simple navet devient-il l'ingrédient secret d'un bon shich taouk quand il est mariné ? Pourquoi utiliser du bouillon en poudre du commerce quand il est si facile d'en faire en pulvérisant des légumes séchés et de la levure alimentaire ?

Aucun commentaire à "Ma recette de chimichurri, muy bueno !"

    Joignez-vous à la discussion !