Recette de frites de manioc : les frites de Manu !

The vEdge

Oubliez le pouding au tapioca, voici la façon festive de consommer le manioc : une recette de frites de manioc !

Manu nous a fait découvrir le manioc, l’ingrédient fétiche des Brésiliens (et de plein d’autres pays à travers la boule !). Là-bas, ils le consomment de tout plein de façon, y compris en frites ! Vive les frites de Manu, vive la recette de frites de manioc !

Faites gaffe, assurez-vous de vider la partie centrale du manioc, sa texture plus fibreuse devient une gaouiche lors de la mise en huile.

👇 Voyez la recette plus bas 👇

Frites de manioc

Voici ce que ça vous prend :

  • Manioc
  • Huile de canola
  • Sel

Voilà comment procéder :

  1. Pelez et rincez le manioc
  2. Coupez-le en tronçon de la longueur de frites
  3. Tranchez les tronçons en quatre sur le sens de la longueur
  4. Évidez le centre
  5. Coupez vos tronçons en frites, pas trop minces. Le manioc ne réagit pas comme la pomme de terre, il est un peu plus tendre.
  6. Rincez à l'eau puis épongez au papier absorbant
  7. Faites chauffer votre huile à 350°F.
  8. Successivement, faites dorer vos frites quelques-unes à la fois, pour éviter de faire baisser la température de votre huile et de vous retrouver avec la frite molle
  9. Successivement, faites dorer vos frites quelques-unes à la fois, pour éviter de faire baisser la température de votre huile et de vous retrouver avec la frite molle
  10. Déposez sur une grille
  11. Salez, servez.
  1. FACILE 80%
  2. RAPIDE 70%
  3. ÉCONOMIQUE 80%
Vous avez des suggestions ? Vous avez des idées pour parfaire cette recette ? Faites-nous part de vos commentaires ici et maintenant ou via @BouffeTIME sur Twitter !

The vEdge

Chef de party — cuisine testostéronée Bon vivant, The vEdge consomme sa juste part de bacon, de chicken wings et de shredded pork. Mais, il s'affaire aussi à créer une nouvelle cuisine festive plus santé, mais toute aussi testostéronée !

Aucun commentaire à "Recette de frites de manioc : les frites de Manu !"

    Joignez-vous à la discussion !

    %d blogueueurs aiment cette page :