Découvrez la recette de mon savoureux potage de topinambours

Marie-Prune Lanoie

Salut les amis ! Bonne année, je vous fais la bise sur les deux joues 😘😘! Aujourd’hui, ma trop bonne recette de potage de topinambours. Vite faite, vite mangée. Miam !

Suite aux libations des fêtes, Chef Ken Toqué a trouvé au fond du garde-manger quelques topinambours rescapés de la mini-tourte de lapin et céleri-rave à la bière au cidre et sa cuissette de Jean-Bière. Plutôt que finir au compostage, on leur a donné une seconde vie dans ce potage de topinambours vraiment trop bon !

Bon appétit !

MP xo

p.s. Si vous voulez en faire tout un plat, je vous invite à aller consulter ce menu de mi-semaine que nous a composé Chef Ken. Vive les mercredis pimpés !

LE TOPINAMBOUR — Même s’il est originaire du Canada et des États-Unis où il était cultivé par les Amérindiens, la « truffe du Canada », comme on l’appelait autrefois, est malheureusement méconnue, voire boudée par les consommateurs d’ici. Pourtant, il est tellement délicieux, avec un petit goût de noix et d’artichaut, d’où son appellation anglaise de Jérusalem artichoke, ou cul d’artichaut en langage populaire. Ses tubercules sont délicieux râpées, en purée, frite, sautées ou coupées en lamelles, comme des crudités. C’est une excellente source de fer pour les hommes, et une bonne source pour les femmes. - Marie-Prune

Cliquez sur ce lien pour trouver la recette de mélange de soupe en poudre maison de Mandonline mentionnée dans la recette.

Cliquez sur ce lien pour découvrir l’art de faire ses légumes déshydratés.

👇 Voyez la recette plus bas 👇

Potage de topinambours

Voici ce que ça vous prend :

  • Quelques topinambours pelés, tranchés
  • 2 tasses de bouillon de poulet, ou légumes (pour l’option végane), maison ou du commerce. Mais dans ce dernier cas, préférez donc les versions faibles en sel : ça vous évitera un potage qui goûte la mer morte ! Comme dépanneur, vous pouvez aussi y aller avec une poudre du commerce. Mais encore là, gare au sel. Ou mieux encore, créez votre propre mélange, comme celui de Mandoline(voir lien dans le texte) — trop bon !
  • 1 c. à thé chaque de poivrons rouges, de navet et d’aubergines en poudre. Si vous n’en avez pas, c’est pas grave. Mais ça goûte bon en titi !
  • Sel, poivre, mais en fait, c’est pas vraiment obligé ; on sale et poivre déjà trop souvent pour rien. En fait, votre bouillon devrait être assez goûteux par lui-même.
  • Garnitures : quelques pépites d’un restant de fromage des fêtes. J’ai opté pour un bleu assez présent : ça s’amalgame toujours bien avec un potage de racines. Pour les amis végétaliens, saupoudrez de levure alimentaire et l’affaire est ketchup !

Voilà comment procéder :

  1. Dans le bouillon qui frémit déjà de plaisir (hihihi !), vous ajoutez les topinambours, l’oignon et les légumes déshydratés. Laissez ramollir une quinzaine de minutes.
  2. Passez au blender. Vous devriez obtenir une belle texture, à mi-chemin entre la purée et un potage liquide. Si c’est trop épais, ajoutez un peu de bouillon.
  3. Réservez au chaud jusqu’au service.
  4. Au moment de servir, saupoudrez du bleu (ou de la levure).
  1. FACILE 90%
  2. RAPIDE 80%
  3. ÉCONOMIQUE 100%
Vous avez des suggestions ? Vous avez des idées pour parfaire cette recette ? Faites-nous part de vos commentaires ici et maintenant ou via @BouffeTIME sur Twitter !

Marie-Prune Lanoie

Garde-manger — Cuisine organique, végétarienne, végétalienne, crudivore, locale, responsable, conservation Sous ses jolis foulards colorés, la tête de Marie-Prune est toujours en ébullition, parce qu'elle est constamment à la recherche de façons de rendre la bouffe - et le monde - meilleurs. !

Aucun commentaire à "Découvrez la recette de mon savoureux potage de topinambours"

    Joignez-vous à la discussion !